FONTANAFREDDA

 

Ancien domaine de chasse du Roi Victor Emmanuel II, cette propriété de plus 100 hectares fut léguée à Rosa Vercellana, maîtresse du Roi, à laquelle sa majesté accorda le titre de Comtesse de Mirafiori et de Fontanafredda. C'est le fils de la Comtesse, Emmanuel Guerreri, qui fit de Fontanafredda un domaine vinicole.

 

Une visite à Fontanafredda veut dire fouler le sol d'un site vinicole qui compte plus de 125 ans d'histoire, un site d'une beauté saisissante, un oasis dans lequel les paons se promènent librement au milieu d'arbres centenaires, où les bâtiments historiques, aux rayures jaunes et rouges, sont maintenus dans un état impeccable et s'élèvent aux pieds de coteaux sur lesquels les rangées de vignes semblent s'étendre à l'infini.

 

Un siècle et quart d'histoire ça peut être une charge très lourde à supporter. C'est pour cette raison qu'en 1996 Giovanni Minetti a été chargé de rajeunir l'image et la production de Fontanafredda qui, avec plus de 6 millions de bouteilles par an, est de loin le plus grand producteur de la région.

 

Les consommateurs québécois ne le savent peut-être pas, mais une énorme partie de la production de Fontanafredda est composée de mousseux: près de 3 millions de bouteilles de Asti spumante, mais aussi d'excellents bruts méthode classique (voir notes ci-bas!).

 

Cela s'ajoute à toute une panoplie d'autres vins qui se repartissent sur trois gammes: les vins traditionnels, avec leurs historiques étiquettes argentées, sont produits à partir de raisins achetés aux viticulteurs de la région; les vins de sélection, de production plus limitée, veulent constituer une expression plus territoriale de la production, ils arborent des étiquettes rayurées très modernes, qui s'inspirent toutefois des bâtiments historiques de la propriété; finalement les crus, expression des meilleurs vignobles de la propriété, ils constituent la crème de la production de Fontanafredda.

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

en blanc

 

Vigna Gatinera Alta Langa DOC Metodo classico brut 2002, Fontanafredda

Joli nez, il possède des notes de levure qui lui donnent un caractère subtilement brioché, une bouche franche, nerveuse, très équilibrée et sèche, sans cette finale douceâtre qui caractérise les mousseux italiens. Ce mousseux d'une finesse étonnante est un blanc de noirs, issu d'une parcelle unique et vinifié entièrement en barriques non-neuves.

(*** ½ @ **** - juin/06 - Fed)

 

Gatinera Metodo classico 1995, Fontanafredda

Moins de 10000 bouteilles ont été produites de ce mousseux issu entièrement de pinot noir et dégorgé en 2005. Pour un mousseux âgé de 11 ans, il est d'une fraîcheur vraiment étonnante, avec un nez de noisette, mûr et délicat, une bouche très équilibrée, parfaitement fraîche et sèche. Très réussi.

(*** ½ - juin/06 - Fed)

 

Moscato d'Asti Moncucco 2005, Fontanafredda

Une brise de fraîcheur, parfumée à souhait, aux notes de raisins frais et de pêche, avec une bouche onctueuse, dotée d'une fraîcheur perlée.

(*** ½ - juin/06 - Fed)

 

 

 

en rouge

 

Barbaresco Coste Rubin 2001, Fontanafredda

Ce Barbaresco est le parfait exemple du travail qu'on a effectué dans les dernières années pour rajeunir les vins de cette historique maison piémontaise. Son nez est tout simplement glorieux, un suprême mélange de notes de cerise, aux nuances épicées et balsamiques, avec des notes boisées parfaitement intégrées, qui lui donnent des airs un brin internationaux sans lui enlever sa de typicité  et sans brimer l'expression du nebbiolo. L'attaque possède l'ampleur et la matière des grands millésimes, avec des tannins fermes mais bien enrobés et une présence en bouche qui semble le fruit d'une vinification visant à faire de ce Barbaresco un vin contemporain. C'est extrêmement réussi et il vieillira avec grâce.

(**** - juin/06 - Fed)

 

Barolo Lazzarito Vigna la delizia 1997, Fontanafredda

Un peu comme 2003, mais en moindre mesure, 1997 fut un millésime très chaud au piémont. Résultat, beaucoup de vins possèdent la subtilité d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Sa robe grenat paraît déjà plutôt évoluée. Le offre un caractère de prune très mûre dans lequel on décèle toute la chaleur du millésime. La bouche est compacte et chaude, avec des tannins encore fermes, un peu secs, astringents, un milieu de palais chaud, épicé et une longue finale chaude, vaporeuse, avec des nuances de cerise en retro-olfaction.

(*** ½ - juin/06 - Fed)

 

Barolo Vigna la Rosa 1982, Fontanafredda

Grenat, tuilé, aux reflets couleur brique. Nez complexe, avec des notes épicées, cuirées, des arômes délicats de prune fraîche et de tabac blond. La bouche est encore très saine, fraîche, élégante, assez serrée, avec des tannins polis par le temps qui ne mordent plus mais soutiennent encore parfaitement le vin. Classique, équilibré et élégant.

(*** ½ - juin/06 - Fed)

 


Pour toute autre information ou
pour me faire part de vos commentaires,
n'hésitez pas à me contacter par courriel
Federico