BARBERA MEETING 2004
Asti - juin 2004

Du 15 au 18 juin dernier, à Asti, s'est déroulé le Barbera Meeting 2004, organisé par le Consorzio Tutela Vini d'Asti e del Monferrato et magistralement coordonné par l'équipe du groupe Well Com. Les dégustations techniques mettaient sur le banc d'essai près de 200 Barbera, essentiellement des millésimes 2000 à 2003, tous servis rigoureusement à l'aveugle. Mais le calendrier de cet événement prévoyait aussi des réunions moins techniques, qui donnaient la chance aux journalistes invités de déguster les vins à table, en compagnie des producteurs.

C'est justement lors du dernier grand souper de ce Meeting qu'un journaliste italien m'a demandé, devant quelques producteurs qui étaient assis à notre table, qu'est-ce qui m'avait le plus marqué de nos dégustations. Ma réponse a été franche et spontanée : le millésime 2001! Au grand soulagement des convives présents, qui craignaient peut-être que je commence à faire une liste de noms qui n'aurait pas inclus le leur. 

Le millésime 2001 a sûrement été le point saillant de ces dégustations. Dernier millésime d'une séquence exceptionnelle débutée en 1995, 2001 a donné dans le Monferrato, surtout dans la sottozona Nizza, des barbera mûrs, charnus, pleins, avec des potentiels de garde très intéressants : les meilleurs exemplaires tiendront la route une dizaine d'années sans problèmes, ce qui en fait de bons candidats pour le cellier. Mais tout ce qui brille n'est pas de l'or! Malgré la qualité générale des Barbera 2001, il reste encore un grand nombre de vins insipides et peu intéressants, voir même insignifiants.

Ces dégustations m'ont permis de constater, une fois de plus, le potentiel et l'immense versatilité du barbera. Traditionnellement, ce cépage donnait des vins légers, acides, parfois légèrement perlants, un style que l'on appelle vivace dans cette région et qui est encore bien présent, ne serait-ce que pour satisfaire une demande qui est encore considérable dans le marché italien. Mais le barbera est capable de bien plus et nombreuses sont les interprétations de ce cépage qui donnent des vins riches, nourris, complexes, souvent affinés en barriques neuves, capables de satisfaire les consommateurs les plus exigeants partout à travers le monde. Le barbera est certainement un des cépages italiens les plus adaptés à l'élevage en barrique et, tout dépendamment de l'habileté du producteur dans le dosage de cet élevage, la barrique apporte aux vins de barbera un style très flatteur et très moderne, qui met en relief la maturité du fruit, tout en conférant au vin le grain soyeux que seul le vieillissement en barrique peut donner.

Après une série très positive de millésimes allant du très bon à l'excellent, la viticulture du Piémont a subi un réveil un peu brutal en 2002: un été difficile avec des températures sous les moyennes et un grand nombre de journées pluvieuses et orageuses, culminant avec une violente tempête de grêle peu avant les vendanges, qui a surtout affecté la région autour de Alba. Ceci a donné une production fort hétérogène, avec beaucoup de vins ternes et superficiels, possédant peu de définition, avec des bouches parfois légèrement sucrées, qui ne compensent pas pour le manque de profondeur des vins. Il y a quand même quelques réussites intéressantes, des vins ronds et équilibrés, de maturité satisfaisante, avec juste ce qu'il faut de concentration. Toutefois, même les meilleures réussites seront de consommation immédiate.

Tout comme en France, le millésime 2003 a enregistré des températures exceptionnellement élevées et des longues périodes de sécheresse au Piémont. La chaleur, qui à partir de la floraison n'a pas donné une minute de répit dans les vignobles, a atteint des pointes de 40 degrés centigrades, se stabilisant sous les 30 degrés seulement à partir de la première semaine du mois de septembre. Les 2003 dégustés pendant le Barbera Meeting laissaient transparaître clairement toute cette chaleur, avec des arômes de fruits cuits (beaucoup de prune), des bouches riches et très fruitées, avec une acidité qui faisait souvent défaut. Il faudra attendre l'an prochain avant de pouvoir déguster les vins finis des meilleurs exemplaires et juger de l'équilibre de ces vins.

 

 

NOTES DE DÉGUSTATION

Vous trouverez ci-bas mes notes de dégustation relatives aux vins qui ont le mieux paru dans les dégustations techniques. 

 

BARBERA D'ASTI

 
J'ai beaucoup aimé

Barbera d'Asti "La Crena" 2001, Vietti
Pourpre, très bonne saturation. Très raffiné, avec des notes boisées qui dominent, pour le moment, un fruit noir très mûr et frais. La bouche est dense, plutôt serrée, de bonne structure, avec des tannins fermes, légèrement astringents. Le milieu de palais offre une belle sève fruitée, profonde et mûre. Un vin complet, qui évoluera très bien.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Monte Colombo" 2001, Marchesi di Gresy
Pourpre, excellente saturation. Très séduisant, offrant un mélange très réussi de fruit mûr et de notes de chêne. La bouche, dense et veloutée, offre de très belles proportions, une maturité presque idéale, avec des saveurs de mûres enrobées de chêne. Les saveurs de fruit s'allongent en fin de bouche et se montrent de très bonne persistance. Très belle réussite.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Pomorosso" 2001, Coppo
Rubis-pourpre, excellente saturation. Sérieux, profond, marqué par le chêne, avec des nuances fumées, du tabac et des épices. La bouche est ample, veloutée, de très bonne maturité, déjà plutôt accessible, avec des saveurs d'épices et de réglisse de très bonne persistance.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Ai Suma" 2001, Braida
Rubis-pourpre, bonne saturation. Complexe, avec des arômes de prune, de tabac, de chocolat, d'amandes rôties, avec des nuances de chêne neuf qui se font de plus en plus insistantes. La bouche est mûre, de bonne matière, belle densité en milieu de palais, laissant une légère sensation de sucré, avec des saveurs de prune et de chêne. Rond, équilibré, belle bouteille.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

 

J'ai aimé

Barbera d'Asti 2003, Tenuta Olim Bauda
Rubis-pourpre, excellente saturation. Joli nez, subtil, fumé, avec des arômes de fruit noir, légèrement sauvage, prune et réglisse. La bouche est plutôt riche, pleine, veloutée, très équilibrée, avec des saveurs de cerise noire et une longue finale chocolatée. Belle bouteille.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Camp du Rouss" 2002, Coppo
Rubis-grenat, très bonne saturation. Le nez offre un joli mélange de fruit rouge crémeux et de notes de chêne vanillé, aux nuances de mine de plomb, de champignon et de chocolat. La bouche est de corps moyen, ronde, équilibrée, avec une chair tendre mais de bonne maturité et une belle finale chocolatée, aux nuances de torréfaction. Charmeur.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Bricco Garitta" 2002, Cascina Garitina
Rubis, bonne saturation. Un vin assez authentique, avec des notes de fruit rouge, légèrement sauvage, de bonne maturité, assez profond et subtilement fumé. La bouche est ample et plutôt souple, avec des saveurs de fraise de bonne concentration, avec quelques nuances de réglisse. Un vin sans trop d'artifices, qui offre une très bonne consistance pour un 2002.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

 

J'ai apprécié

Barbera d'Asti "Costa mezzana" 2003, Cantina Sociale Monbaruzzo
Rubis, bonne saturation. Joli nez, offrant des notes de fruits rouges des champs, avec des nuances florales très appréciables. La bouche est ronde, de bonne densité, avec des saveurs de fruit mûr, légèrement herbacé et une finale réglissée de bonne persistance. Bien fait.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti 2003, I vigneti di Dante
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Nez de fruits rouges et noirs, très mûrs, presque compotés. La bouche est riche, très dense, de bonne structure, aux saveurs de fruit très mûr. Imposant mais équilibré. Comme dans beaucoup de 2003, la maturité est très poussée, mais le vin possède quand même ce qu'il faut de fraîcheur pour ne pas que ça devienne excessif.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "La Tota" 2002, Marchesi Alfieri
Rubis-grenat, très bonne saturation. Très bonne maturité, avec des notes de fruit rouge, légèrement confituré, aux nuances florales. La bouche est de bonne matière, avec une sensation sucrée en milieu de palais et des tannins légèrement astringents.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Carlotta" 2002, Arbiola
Rubis-grenat, très bonne saturation. Fruit rouge, légèrement confit, aux nuances minérales. Bouche de bonne matière, légèrement astringente, minérale, de bonne acidité.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Bricco dell'Uccellone" 2001, Braida
Pourpre, très bonne saturation. Des notes de chêne, assez prononcées, dominent un nez qui joue sur les arômes de fruits sauvages, avec des nuances de prune et de chocolat, le tout étant de très bonne maturité. Les tannins sont plutôt astringents et le milieu de palais ne semble pas posséder la matière nécessaire pour absorber, éventuellement, la charge de chêne qui le domine en ce moment. Il pourrait, éventuellement, mettre un plus peu de poids en milieu de palais, mais il ne m'inspire pas la confiance qu'un vin de cette réputation devrait m'inspirer. Le dernier millésime de ce vin coûtait, au Québec, près de 65$
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "La Gena" 2001, La Gironda
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Très réticent au nez, ce vin offre des relents sucrés de prunes confites, au nez comme en bouche. De corps moyen, c'est un vin honnête et assez typé.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti "Vigna del salice" 2001, Franco Mondo
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Plutôt discret, agréablement doux au nez, avec des arômes de prune fraîche, bien mûre. La bouche est de corps moyen, avec des tannins légèrement amers, qui lui confèrent une belle mâche, des saveurs de prune et de réglisse et une finale assez persistante. Beau caractère.
(*** - juin/04 - Fed)

 

BARBERA D'ASTI SUPERIORE


J'ai beaucoup aimé

Barbera d'Asti superiore Nizza 2001, Tenuta Olim Bauda
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Goûté deux fois, en conditions complètement différentes, cette barbera magistrale a donné les mêmes résultats : c'est un vin au nez mûr, doux, crémeux, avec des nuances de fruit noir, très pur, des accents de chêne très bien subtilisés et du chocolat. La bouche est mûre, pleine, avec des saveurs de cerise noire acidulée, d'excellente concentration; belle structure, assez solide mais parfaitement enrobée par la matière riche et pulpeuse du vin. Un vin imposant, sans être surfait, avec des nuances d'épices et de fruit noir qui persistent en fin de bouche. J'avais déjà remarqué les vins de cette propriété il y a deux ans, lors de mon dernier voyage dans le Monferrato, mais leur progression qualitative demeure quand même très étonnante.
(*** ½ @ **** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore Nizza vigne uniche "La riva" 2001, Alfiero Boffa
Un vignoble planté dans les années '30, qui a été vendu par la famille pendant les années difficiles de l'après-guerre et que Alfiero Boffa a été en mesure de racheter récemment, La Riva est aujourd'hui, justement, sa grande fierté. Le vin offre un superbe nez de chocolat, d'épices, aux nuances balsamiques, avec une bouche ronde, pleine, veloutée. Monsieur Boffa prétend que le barbera doit être un vin sans aspérités et que les barbera astringents et tanniques d'aujourd'hui ne résultent que d'une mauvaise utilisation du chêne. Ce cru "La riva" est en effet, un vin très souple et séduisant, aux tannins fins et d'un beau soyeux. Goûté deux fois, en conditions complètement différentes, avec les mêmes résultats, ce vin est fort recommandable.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore Nizza "La Court" 2001, Chiarlo
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Le nez est toujours marqué par le chêne, mais de façon plus équilibrée que par les années passées, avec des arômes fumés, de torréfaction, ainsi que des notes fruitées assez pures de petites baies sauvages. La bouche est assez ample et de bonne matière, avec des tannins légèrement astringents, des saveurs de fruit et de torréfaction qui persistent en fin de bouche. Un vin assez imposant, généreux, de très bonne maturité, qui plaira sans doute aux amateurs de vins de style un peu plus moderne.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore Nizza "Romilda VII" 2001, Arbiola
Rubis-pourpre, excellente saturation. Le nez est plutôt imposant, très mûr, avec des notes boisées assez prononcées. L'attaque est suave, ample, riche, glycérinée, la bouche est plus tannique, avec beaucoup de fermeté en milieu de palais, mais aussi beaucoup de fruit mûr, très pur, ainsi que des accents boisés très élégants. Très moderne, mais vraiment réussi.
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore Nizza "Le nicchie" 2001, La Gironda
Rubis, très bonne saturation. Très joli nez, doux, crémeux, très invitant, aux notes de prunes et de sucre brun, épicé, complexe. La bouche est pleine, fruitée, assez savoureuse, avec une structure fine, bien intégrée, qui le rend déjà très accessible. Bien fait. 
(*** ½ - juin/04 - Fed)

 

J'ai aimé

Barbera d'Asti superiore Nizza "Ru" 2001, Erede di Chiappone Armando
Rubis, très bonne saturation. Mûr, presque sucré, avec un beau fruité, subtil, frais, assez pur. L'attaque est ample, veloutée, la bouche est pleine, assez puissante, avec des saveurs de prune qui possèdent des accents de sucre brun; légèrement alcoleux en fin de bouche.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore "vigna del Carlinet" 2001, Poderi Giovanni Rosso
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Nez doux, mûr, frais, avec des nuances de cerise, poivre, violette. La bouche est mûre, généreuse, avec des saveurs de fruit noir de bonne concentration. Assez tannique en milieu de palais, avec une finale épicée, aux nuances de goudron. 
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore "Bricco della Volpettona" 2001, Antiche Cantine Brema
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Le nez est très intéressant, offrant des notes épicées et poivrées, aux relents de chêne bien intégrés. La bouche est ample, souple, épicée, d'assez bonne concentration et soutenue par une fine astringence.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore "La luna e i falò" 2002, Terre da Vino
Toujours impeccable, le Barbera "luna e falò" marque une réussite même dans un millésime difficile comme 2002; il offre un très joli nez de fruits noirs, doux, presque sucré, la bouche est assez pleine et de bonne concentration, avec une belle matière fruitée. C'est une excellente réussite pour un 2002. Voilà une coopérative qui fait de l'excellent travail.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

 

J'ai apprécié

Barbera d'Asti superiore Nizza "Neuvsent" 2001, Cascina Garitina
Rubis-pourpre, excellente saturation. Plutôt discret mais assez profond, le nez offre des arômes de fruit très mûr, cerise confiturée. La bouche est très tannique, plutôt astringente, laissant croire à un élevage en barrique peut-être trop poussé, mais la matière du vin est généreuse et pourrait compenser éventuellement pour cet excès de tannins secs. À attendre quelques années.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore Nizza 2001, Cantina Sociale Monbaruzzo
Rubis, bonne saturation. Plutôt discret, de bonne maturité, bonne matière, avec des saveurs de fruit noir, d'épices et de réglisse.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore "La cricca" 2001, Ferrarsi Roberto
Rubis, excellente saturation. Nez de fruits rouges, très mûrs. Bouche ample, mûre, légèrement sucrée, avec des saveurs de fruits noirs, des tannins très fins, bien intégrés. Typé, bien fait.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore "La quercia" 2001, Villa Giada
Rubis, très bonne saturation. Nez de fruits sauvages, avec des nuances de sucre brun, la bouche poursuit sur les même notes, avec des tannins mûrs et bien enrobés et une finale chocolatée de bonne longueur.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Asti superiore "vigna stramba" 2000, Castello di Lignano
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Le nez est mûr et frais, avec des arômes de framboise et de prune fraîche, offrant des nuances de chêne bien intégrées. La bouche est ample, bien serrée, avec des tannins fins, des saveurs d'épices et de chêne, une matière fruitée bien mûre et de bonne concentration. Bien fait.
(*** - juin/04 - Fed)

BARBERA D'ALBA  et  BARBERA D'ALBA SUPERIORE


J'ai beaucoup aimé

Barbera d'Alba superiore "Bricco dei fagiani" 2001, Boroli
Rubis, très bonne saturation. Le nez est encore passablement dominé par le bois, mettant de l'avant des notes de chêne d'un beau raffinement, derrière lesquelles on perçoit quand même un fond fruité bien mûr et des arômes épicés complexes. La bouche est très réussie, riche, fruitée, épicée, avec beaucoup de volume et des saveurs fruitées, épicées, boisées, de très bonne concentration, des tannins assez fermes, bien enrobés une sensation glycérinée, une acidité parfaite et un très beau retour en bouche des saveurs de fruit mûr, très pur et long. Bravo!
(*** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba "Maria Gioana" 2001, Giocosa Fratelli
Rubis-pourpre, très bonne saturation. Le nez est très invitant, avec des notes de torréfaction qui dominent, pour le moment, un fond fruité bien mûr, aux nuances épicées complexes. La bouche possède une belle matière, avec des tannins finement astringents, une bonne acidité, des notes de chênes et une fin de bouche chaude et persistante dans laquelle refont surface des saveurs de fruit mûr et de chocolat. 
(*** ½ - juin/04 - Fed)

 

J'ai aimé

Barbera d'Alba "Nicolon" 2002, Angelo Negro e figli
Pourpre, excellente bonne saturation. Le nez est plutôt discret, offrant des notes de chêne et d'épices sur un fond fruité, mûr et doux, très appréciable. La bouche est plutôt élégante, d'intensité moyenne, mais dotée de saveurs épicées qui enrobent le fruit mûr et persistent en fin de bouche. Très beau travail.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba 2001, Damilano
Rubis-grenat, très bonne saturation. Subtil, épicé, assez ample en bouche, de bonne matière, avec des saveurs épicées, du fruit bien mûr et des accents de sucre brun, légèrement astringent, bien fait.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba "vigna della madre" 2001, Ettore Germano
Rubis, très bonne saturation. Nez un peu atypique, avec des nuances minérales, de pierre à fusil et de foin. La bouche est fraîche, minérales, avec une structure finement astringente et une finale persistante. Un vin intéressant, doté de personnalité et d'un sens de terroir.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba superiore "San Michele" 2001, Malvirà
Rubis, très bonne saturation. Nez plutôt boisé mais fort distingué, bouche dotée d'une très belle matière fruitée, souple, mûre, dotée de jolies nuances épicées et enrobant des tannins très fins. Un peu plus de vigueur ne lui aurait pas fait de mal, mais c'est du beau vin.
(*** @ *** ½ - juin/04 - Fed)

 

J'ai apprécié

Barbera d'Alba "Granera alta" 2003, Cascina Chicco
Pourpre, opaque. Mûr, aux notes framboise, d'épices, de sucre brun. La bouche est assez pleine, serrée, dotée d'un beau soyeux. Généreux mais légèrement alcoolique en fin de bouche.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba "Raimonda" 2002, Fontanafredda
Rubis, bonne saturation. Étonnamment complexe, avec des notes d'épices et de tabac, entremêlées de fruit rouge bien mûr. La bouche est assez pleine et veloutée, équilibrée, sur des tannins fins, avec des saveurs épicées de bonne persistance. Beau travail.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba "Castlé" 2001, Morra Stefanino
Rubis-pourpre, excellente saturation. Un vin taillé tout d'une pièce, avec un nez peu détaillé, une bouche assez solide, mûre, épicée, consistante mais encore un peu granitique. Les bases sont bonnes, il reste à voir comment il évoluera.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba "Suculé" 2001, Tenuta Lo Zoccolaio
Rubis-pourpre, excellente saturation. Le nez exhale des arômes de fruit très mûr, profond, assez frais, avec des notes boisées assez prononcées, mais qui ne deviennent pas prépondérantes. La bouche est ample, dense, fruitée, avec une structure tannique astringente. Un vin solide, de bonne matière et d'une grande maturité, il ne lui manque que la complexité et peut-être un brin de finesse.
(*** - juin/04 - Fed)

Barbera d'Alba superiore "Bric Loira" 2002, Cascina Chicco
Pourpre, opaque, d'une saturation impressionnante pour un 2002. Le nez offre des arômes fruités d'excellente maturité, avec un caractère de confiture de framboise. L'attaque est ample, la bouche très fruitée, pulpeuse, tendre. Un vin très généreux, que l'on pourra boire jeune.
(*** - juin/04 - Fed)

 

 


Pour toute autre information ou
pour me faire part de vos commentaires,
n'hésitez pas à me contacter par courriel
Federico